Formation Lydia Index du Forum Formation Lydia
Formation Lydia
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil      Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
venta al por mayor  venta al por mayor

---BOUQUET DE LILAS Pour ceux qui veulent commencer !!!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Formation Lydia Index du Forum -> --- LA PORCELAINE FROIDE-TECHNIQUE CISEAUX ET POINÇON --- PREMIERS PAS
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
lydia
Site Admin


Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 106

MessagePosté le: Ven Mar 28, 2008 3:35 pm    Sujet du message: ---BOUQUET DE LILAS Pour ceux qui veulent commencer !!! Répondre en citant

Cette information est pour les personnes qui savent travailler la porcelaine froide mais ne connaissent pas la technique des ciseaux et du poinçon et pour celles qui n'ont jamais fait de la porcelaine mais désirent s'incorporer dans le merveilleux monde de la porcelaine froide florale.

BOUQUET DE LILAS


Ce bouquet de lilas peut vous aider à pratiquer l’emploie des ciseaux et du poinçon, c’est la première leçon de l’abécédaire de la porcelaine froide pour cette technique.



C’est le premier travail que devrait faire un débutant pour prendre de la désinvolture et de l’expérience avec la porcelaine froide florale à ciseaux et poinçons.
Ce bouquet de lilas vous pouvez le faire de plusieurs mesures soit de taille naturelle, pour garnir un vase ou pour des miniatures. Les bouquets de lilas minis sont très appréciés par les miniaturistes pour décorer les maisons de poupées, vous pouvez les faire vous-même.

MATÉRIEL
-Ciseaux de lames étroites et droites (employés en broderie)
-Poinçons Lydia. http://shop.lydia.es//product_info.php?cPath=21_323_276&products_id=2909
-Empreinte M3 ou M11 pour les nervures des feuilles.http://shop.lydia.es//index.php?cPath=21_323_287
-Ruban floral vert foncé pour former les branches de lilas.
-Coupe-ruban pour diviser le papier floral par la moitié. http://shop.lydia.es//index.php?cPath=21_323_276
-Porte-œuf en plastique ou en carton pour déposer les feuilles pendant leur séchage.
-Emporte-pièce N18 pour les lilas grands, N63 pour les moyens et nº 201 pour les minis. http://shop.lydia.es//index.php?cPath=21_320_307
-Fils de fer recouverts de papier floral coupés a 10 cm. http://shop.lydia.es//index.php?cPath=21_323_127
(chaque fil de fer mesure 30cm.) du nº 0 pour les boutons, du nº 1 pour les boutons avec la croix, du nº 2 pour les lilas entrouverts et du nº 3 pour les fleurs grandes ouvertes, Pour former les guides des branches on aura besoin du nº 5.
-Aquarelle synthétique AS-63 violet bleuâtre et AS-64 violet cobalt pour teindre la pâte des lilas, on les emploiera aussi pour brosser légèrement les pointes du bouquet, à pinceau sec.
http://shop.lydia.es//index.php?cPath=192_79
-Aquarelle synthétique AS-Pastel avec un peu de AS-0 Incolore (médium de l’aquarelle) employé à pinceau sec après avoir imbibé d’abord le gros pinceau employé pour l’estompage de la peinture avec de l’incolore, pour qu’il se mélange avec le Pastel et que l’application soit plus légère, presque imperceptible mais que dans l’ensemble du bouquet on voie une texture différente.
-Aquarelle AS-41 vert olive clair pour approfondir les fleurs (lui ajouter une goute de pastel dans la cassolette de peinture, c’est tout simplement que, comme le vert est une couleur transparente si on ne le lui ajoute pas un tout petit peu de Pastel, peint sur le violet ça ne se verrais presque pas et ne ferait pas l’effet désiré).
On peindra aussi avec ce mélange les calices des boutons et des fleurs. -As-42 vert foncé pour teindre en un ton très clair la pâte pour recouvrir les tiges des fleurs et de feuilles en employant pour cela, la mousseuse, après on les peindra avec le AS-45 vert olive foncé que l’on mélangera avec le AS-41 vert olive clair.
-Toile métallique ou en plastique avec de très petits trous pour poser les fleurs pour leur séchage.

Formule de porcelaine conseillée:
-Fleur d’amidon 300 gr.
-Lydiakol 500 gr. colle spéciale pour la porcelaine froide, sans charges ni épaississants. http://shop.lydia.es//index.php?cPath=21_324_247
-Deux cuillerées de paraffine liquide.
-Une petite cuillerée d’acide citrique.
-Deux cuillerées de stéarine.
-Deux cuillerées d’eau.
-Une cuillerée de Porcelanisateur.

Mélanger bien et cuire comme toutes les masses à feu lent ou au micro onde. Garder hors du frigo même en été.

Teinture de la porcelaine:
Il est convenable teindre toute la porcelaine que vous allez employer d’une seule fois pour avoir toujours la même couleur, car quand elle sèche elle devient beaucoup plus foncée.
Vous devez teindre en vert très clair, pour les feuilles et pour le recouvrement des tiges. la fleur aura une apparence plus naturelle qu’avec un fil de fer.

Fleurs par branche:
Grandes branches.
-20 boutons lisses
-20 boutons avec une croix dans le haut.
-15 fleurs de 4 pétales demi-fermés et légèrement plus petites que les suivantes (former des trios quand elles seront peintes. Couper le papier floral par la moitié avec le coupe-ruban, prendre trois fleurs, sans retordre les tiges et les enrouler depuis la moitié jusqu’en bas, laisser une terminaison du ruban bien faite.)
-21 fleurs de 4 pétales, quelques-unes entrouvertes, un peu plus grandes que les antérieures. Former des trios.
-63 fleurs de 4 pétales courbes en arrière en leur faisant une forme cannelée (former des trios).

Petites branches:
Quelques unes de ces petits branches seront accouplées aux branches antérieures.
-18 boutons lisses.
-12 boutons avec la croix
-18 fleurs de 4 pétales demi-fermés et entrouverts (former des trios une fois peints).
-18 fleurs de 4 pétales courbés en arrière et cannelés (former des trios une fois peints).

Feuilles nécessaires par branche:
Pour les lilas de taille normale on va employer l’emporte-pièce N18, pour un bouquet de lilas de taille moyenne le N63 une branche mini le N201.
Pour chaque branche de fleurs de lilas nous allons préparer deux branches de feuilles que l’on formera de différente façon. L’une aura au début de la branche de grandes feuilles et cependant l’autre sera à l’envers, on commencera par les petites et on finira par les grandes. Quel est le motif de ce procédé? eh bien nous avons besoins de branches qui nous remplissent l’intérieur de notre bouquet et aussi de branches qui nous remplisse de feuillage vers son extérieur.. Ceci rendra plus naturel notre bouquet.
La numération des lames des emporte-pièces commencent au centre, c'est-à-dire que le nº 1 c’est la plus petite.

Celui-ci sera l’ordre à suivre au moment du montage de la branche.

Branche nº 1:
Grandes feuilles en haut.
-3 feuilles du nº 3.
-3 feuilles du nº 2.
-3 feuilles du nº 1.

Branche nº 2:
Petites feuilles en haut.
-3 feuilles du nº 1.
-3 feuilles du nº 2.
-3 feuilles du nº 3.

Ainsi se font les violettes:
Le grillage métallique ou en plastique est très utile pour le séchage des petites fleurs. Vous pouvez employer des boites de souliers ou de bottes pour les poser dessus. Vous pouvez découper en morceaux de cinq centimètre plus grands de façon qu’il ressorte de la boite sur les côtés, alors ces places vous les réservés pour accrocher ver le bas les grandes fleurs avec les pétales courbés. Celles-ci il faut les mettre ainsi pour éviter qu’elles s’entrouvrent trop au séchage.
Quand j’ai fait ce bouquet de lilas en l’an 1.972, je l'ai fait avec de la mie de pain et de la colle, c'était avec cette pâte que l'on travaillait alors, on ne connaissait pas encore la porcelaine froide.
Le ¨truc¨ ou ¨astuce¨ du poinçon réformé je ne l’avais pas encore trouvé, de ça je m’en suis rendu comptes plus tard, alors vous devez en profiter que vous le connaissez pour le mettre en usage. Vous allez le faire avec un poinçon que nous allons modifier en lui coupant sa pointe, mais pas trop, simplement un tout petit peu, nous n’avons pas intérêt que la fleur soit trop ample dans le fond (vous pouvez voir l’exemple dans ¨Fleurs de 4 pétales avec ciseaux et poinçons¨).
Un autre ¨truc¨ ou ¨astuce¨ que je me suis rendue compte beaucoup plus tard aussi c’était que les fleurs et les feuilles semblaient plus naturelles si on leur mettait une tige à sa grosseur naturelle, alors ¨l'astuce¨ est simplement de recouvrir le fil de fer avec de la porcelaine. Avec la mousseuse (extrudeuse) c’est très commode de le faire, cela ne fait pas beau voir une grande fleur avec une tige fine de fer. Les fils de fer ne doivent pas être trop gros sinon la fleur est trop rigide et perd sa naturalité et de cette façon on peut employer un fil de fer plus fin pour que la branche soit plus flexible et alors, en le recouvrant de porcelaine froide, nous avons une tige de grosseur naturelle.



Détail des poinçons et des embouchures de la mousseuse.

Recouvrement des tiges, des fleurs et des feuilles avec la mousseuse:
Choisissez la grosseur appropriée pour vos tiges, il faut le faire avant de commencer les fleurs.
Teindre toujours la porcelaine en un ton clair, il vaut mieux les laisser claires, on doit les peindre postérieurement et on aura alors toujours le temps de les faire plus foncées.



Dans cette photo vous pourrez voir les explications des lilas.

Boutons lisses:
Pour chaque Bouton vous devez prendre une boule de porcelaine déjà teinte de 3 à 4 mm. de diamètre, la transformer en larme, lui incruster la tige en la laissant bien affinée.

Boutons avec croix:

La boule doit être un peu plus grosse, formez la larme, incrustez-la à la tige puis marquez une croix dans le haut avec les ciseaux entrouverts. Ne faites pas tous les boutons de la même taille.

Fleurs de pétales lisses presque fermés:
De nouveau la boule légèrement plus grosse que l’antérieure. Formez la larme, faites lui 4 coupures, affinez-les, mettez le fil de fer, refermez les pétales légèrement pour qu’il semble que la fleur est sur le point d’éclore.

Fleurs de pétales entrouverts:
Vous devez la faire un peu plus grande que l’antérieure, lui marquer le pollen avec un poinçon pointu au centre et laisser la fleur entrouverte.

Fleurs de pétales courbés en arrière:
De nouveau la boule légèrement plus grande que l’antérieure et plus allongée, le procès est le même, mais la terminaison est différente car on va les canneler un à un en l’entourant chacun d’eux au poinçon pour lui donner une forme courbe et en plus on l’emporte en arrière. Ces fleurs on ne doit pas les mettre dans le trou du grillage, il faut les accrocher vers le bas pour éviter qu’elles s’entrouvrent trop.

Feuilles de lilas:
Pour les feuilles nous devons teindre la porcelaine en un ton très clair avec le AS-42 vert foncé.



Explication de comment faire une feuille:
Cette photo n'est pas de lilas mais elle nous servira pour comprendre l’explication suivante.
Retirez la porcelaine d’autour, prenez la feuille que vous allez travailler, placez-la dans la double feuille de plastique. On doit lui enlever la marque de la coupure de l'emporte-pièce alors il faut affiner ce bord.
Passer votre doigt index juste sur le bord de la feuille, vous remarquerez qu’il s’arrondit, c’est ainsi que doit rester la feuille, on ne doit jamais voir l'angle qui se forme sur le bord des feuilles après l'emploie de l'emporte-pièce, ceci est très important.
Maintenant nous devons la placer sur l’empreinte M3, le côté affiné doit être placé retourné vers le bas, contre l'empreinte, mais dans ce cas ne pas trop presser sur la feuille de porcelaine pour que les nervures ne restent pas trop marquées, les feuilles de lilas en ont très peu.
Retirez la feuille de l’empreinte. Les tiges employées pour les feuilles doivent avoir 15 cm. de long. Collez la tige au centre et déposez la sur un porte-œuf pour son séchage.

Peinture des fleurs:
Les boutons lises et ceux qui ont la croix il faut leur donner en haut, au bout, un brossage à pinceau sec avec le violet cobalt, pour cela on doit d’abord, sur notre palette d'estompage, nous pouvons employer un couvercle en plastique ou une vieille assiette.
Mettre 5 ou 6 gouttes du AS-65 violet cobalt et dans un autre couvercle un peu plus petit une douzaines de gouttes de AS-0 Incolore. Prenez un gros pinceau (on doit en avoir trois, un pour les feuilles, un autre pour nuancer les couleur claires et troisième pour l'employer simplement avec le AS-Pastel.
Plus tard, quand vous travaillerez plus, vous arriverez à en avoir plusieurs, celui du AS-Pastel, plusieurs pour les verts, les marrons, les rouges, les bleus….. mais pour l’instant vous en avez assez avec ces trois là. Plus tôt que pinceau se sont des brosses de peintre, elles ne sont pas chères et elles nous font un bon service, en plus elles durent longtemps.
Vous devrez en avoir de 3 cm et de 4 cm d’ampleur et de 0,5 cm de grosseur. Les plus grandes vous les gardez pour peindre les feuilles et pour les ombrer normalement avec les marrons, quoique parfois on le fait avec d’autres couleurs, même avec le noir, ça dépend de la tonalité que l’on veut donner à la feuille.
Les nuances il faut les faire toujours à pinceau sec mais avant il faut l’imbiber légèrement du AS0-Incolore que l’on aura introduit profondément dans le pinceau et retiré sur un chiffon l’excès de médium, c’est pour ça que je vous conseille de mettre quelques gouttes dans un couvercle et introduire, la première fois, le médium en donnant de petits coups avec le pinceau, sur le fond du couvercle pour introduire profondément la peinture.
Quand votre médium est bien introduit dans la brosse et que vous avez retiré l’excès, alors vous devez prendre avec la pointe de la brosse un peu de couleur, l’introduire dedans et essayer d’abord pour voir si c’est correct. Vous devez faire attention si vous allez nuancer sur une autre couleur cars si vous n’avez pas bien retiré l’excès d’Incolore, vous risquez d’emporter la peinture de dessous.
Pour peindre les fleurs,vous pouvez le faire par groupes, vous en prenez 8 ou 10, laissez toutes les têtes à la même hauteur et brossez-les toutes ensembles. Après vous faites pareil avec la moitié des fleur qui commencent à s’entrouvrir et au reste des fleurs de lilas, vous leurs appliquez du AS-Pastel, mais attention très diffusé aussi.
Quand vous aurez fini de peindre les fleurs il faut peindre alors le pollen des fleurs. L’aquarelle est un produit transparent si vous essayez de peindre en jaune sur du violet, la couleur ne se verra pas, alors il faut lui ajouter une goutte de AS-Pastel.
Préparez un peu de mélange et s’il vous en reste ne vous en faites pas vous allez le profiter puisque après il faudra peindre les calices des fleurs et à ce reste on lui ajoutera un peu du AS-41 vert olive clair, vous devez faire attention de ne pas trop mettre de Pastel, il en faut tout juste un tout petit peu, je vous dirais que presque rien, simplement que la couleur perde sa transparence.
Vous serez en train de penser ¨et maintenant pour peindre les calices ? quel pinceau vais-je employer ?¨ eh bien un pinceau très particulier, nous allons employer nos doigts! Pour cela je vous conseillerais de ne pas mettre de gants ou bien ils doivent être très ajustés. Mouillez la pointe de votre doigt index avec une goutte du mélange fait pour peindre les calices des lilas, joignez-le au pouce pour étendre la peinture entre les deux doigts, vous prenez alors d'une en une vos lilas et vous faites rouler entre vos deux doigts le calice des fleurs, l’une après l’autre, quand vous n’avez plus de peinture, vous en reprenez de nouveau un tout petit peu du mélange préparé, jusqu’à la fin.
L’aquarelle synthétique s’en va très bien des mains en se frottant avec du savon et un Scotch Brite vert. Le problème c’est quand elle rentre entre les ongles, mais en faisant la vaisselle ça part. Alors dorénavant si vous allez peindre avec les doigts, vous devrez vous organiser pour la vaisselle. Non, c’est une blague, si vous êtes minutieux, vous n’avez pas à vous tacher, et sinon prenez des gants qui vous serrent bien ou coupez deux doigts d’un vieux gant et vous vous en servez.

Peinture des feuilles:
Mélangez les deux verts, vert AS-41 olive clair et AS-45 vert olive foncé, vous devez mettre un peu plus du clair.
Peindre toutes les feuilles par-dessus et par-dessous avec une brosse de 4 cm , n’ayez pas peur de charger le pinceau de peinture, il faut peindre normalement et laisser sécher. Elles sèchent très rapidement, quand vous finissez de les peindre vous pouvez les nuancer très légèrement avec du AS-73 sépia, mais un ton presque imperceptible sur un des bords de quelques feuilles, parfois à droite, parfois à gauche, ce doit être presque invisible.

Comment former une branche de fleurs:
Placez sur votre table de travail la quantité de fleurs nécessaire pour faire une branche. Vous devez d’abord former les trios de fleurs. Prenez le ruban floral coupé par la moitié avec le coupe-ruban, il doit être ainsi, étroit, car sinon il y aurait trop de papier ruban et cela ne ferai pas un beau travail, il faut être très minutieux avec la porcelaine froide florale.
Il y a un détail très important que je dois vous dire à propos de nos rubans de papier floral. Ils sont de première qualité, ils n’ont pas de colle, ils ont de la cire thermos-fusible. Avec le temps, ceux qui ont de la colle donnent des problèmes à cause du vieillissement de celle-ci, elle se décompose, ceci n’arrive pas avec nos rouleau de papier collant, le notre contient de la cire et celle-ci ne vieillit pas comme les autres.

C'est important que vous suiviez les instructions.
Avant d'employer le papier collant pour joindre les fleurs ou les feuilles il faut l’étirer tout à fait et quand vous enroulez les tiges vous devez tirer fort de celui-ci et le placer entre votre doigt index, le pouce et au centre sous le fil de fer, vous devez presser très fort le fil de fer et le ruban et produire alors une friction qui réchauffe la cire du papier ce qui fait que la cire fond légèrement et s'adhère bien au fil de fer, ceci pour quand vous employez des fils de fer non recouverts. Ceci il faut le faire toujours quand on forme des tiges avec des feuilles et des fleurs.
La cire, avec la friction qui en se moment est faite avec l’enroulement s'adhère, c’est à dire que vous devez pressés bien fort vos deux doigts qui emprisonnent le fil de fer et le ruban floral. Si vous ne le faites pas ainsi la cire ne fondra pas à la chaleur de la friction puisque vous ne lui provoquez pas cette chaleur, simplement vous êtes en train de l’enrouler.
Cette friction est très importante et vous devez apprendre à le faire correctement, c’est facile, simplement faire attention quand on commence à l’employer pour la première fois.
Pour ce genre de petits bouquets que nous devons préparer il faut couper le ruban au centre pour réduire son ampleur. Pour ceci nous avons un outil, le Coupe-ruban, qui est très utile pour couper par la moitié le ruban de papier floral.

Comment faire les trios de fleurs:
Prenez 4 ou 5 fleurs mises à la même hauteur, et à la moitié de la tige enroulez le ruban floral coupé par la moitié, tirez bien fort et faites la friction des doigts conseillée antérieurement. Entourez de papier jusqu’en bas. Ne le laissez pas à la moitié, les tiges vous dérangeraient plus tard.
Préparez ainsi toutes les fleurs.

Matériel à employer pour faire la grande branche de fleurs de lilas:
-20 boutons lisses.
-24 boutons avec la croix.
-5 trios de fleurs de 4 pétales, presque fermés.
-7 trios de fleurs de 4 pétales entrouverts.
-21 trios de fleurs de 4 pétales courbés en arrière.

Placez-les par ordre sur votre plan de travail. Maintenant, dans ce cas, nous devons employer le ruban floral sans couper au centre. Rappelez-vous que vous devez l’étirer et faire la friction entre vos doigts.
Un fil de fer du nº 5 doit être préparé à côté des fleurs, il nous servira de guide principal de la branche. Un peu plus en bas vous pouvez en ajouter un autre si vous voyez que vous en avez besoin.
Prenez 6 boutons lisses, attachez-les avec le papier ruban à peu près à quatre centimètres par-dessous du calice, maintenant vous devez placer dessous, les boutons lisses qu’il vous reste, ils doivent être légèrement plus en bas que les premiers, enroulez un peu le papier et descendez. Prenez les 24 boutons avec la croix, partagez-les autour de la branche, ils doivent être placés sous le calice des antérieurs, à différentes hauteurs les uns des autres, incorporez le fil de fer guide. Prenez les 5 trios de fleurs de 4 pétales qui éclosent et vous les partagez équitablement par-dessous, autour des antérieurs, enroulez le ruban floral en tirant fort, mettez le deuxième fil de fer guide pour renforcer votre branche. Descendez un peu plus en enroulant le papier floral, prenez les 7 trios de quatre pétales entrouverts et placez les de nouveau autour à différents niveaux. Vous devez faire attention de ne pas trop comprimer les fleurs, le bouquet doit descendre de niveau de forme naturelle. Incorporez par étapes les trios restants autour des antérieurs jusqu'à les finir.
Vous devez laisser votre branche bien enveloppé de papier ruban jusqu’en bas, si vous ne le faites pas ainsi la branche restera faible et en plus vous risquez qu’elle s’entrouvre et qu’elle s’abime à cause de ça.

Petite branche pour adjoindre à quelques grandes:
Même procédés que l’autre branche. D’abord le contrôle du matériel et après formez la branche
Celle-ci on l’incorporera a une grande. Quand on le fera il faudra entrouvrir la grande branche par un des côtés, séparer quelques fleurs pour lui incorporer la petite branche et en faire des deux, une seule.

Branches de feuilles:

Branche nº 1
-3 feuilles du nº 3.
-3 feuilles du nº 2.
-3 feuilles du nº 1.
Ces feuilles vont de deux en deux et à chaque étage il faut les entrecroiser. Prenez deux feuilles du nº 3 placez-les une en face de l’autre, c'est-à-dire comme si elle se regardaient, maintenant vous devez descendre une d’elles un peu plus en bas pour qu'elles ne soient pas à la même hauteur. Accrochez les bien avec le ruban floral coupé par la moitié, commencez à 4 cm par-dessous de la feuille, quand elles est bien attachée, enroulez un peu vers le bas et placez alors la troisième feuille du n º 3, placez le fil de fer guide et un peu plus en bas la première du nº 2 , ainsi successivement jusqu’à arriver à la fin. N’oubliez pas de mettre le fil de fer guide.

Branche nº 2
-3 feuilles du nº 1.
-3 feuilles du nº 2.
-3 feuilles du nº 3
C’est le même procédé que l’autre branche. On doit respecter les distances de l'hauteur des feuilles et l’entrecroisement de la position des feuilles.

Comment former un bouquet:
Quand vous formerez votre bouquet dans le vase, vous devrez avoir des branches de fleurs et des branches de feuilles avec les deux montages. Il s’agit de mettre les feuilles et les fleur dans le vase, alors vous pouvez commencer d’abord par mettre toutes les fleurs et après ajouter les feuilles ou à l’envers. C’est très facile. J’ai oublié de vous dire que dans le fond du vase vous devez mettre du poids pour qu’il ne renverse pas. Vous pouvez mettre des petits cailloux ou du gros sable. Vous pouvez l’ajouter à la fin, comme ça vous n’aurez pas de problèmes pour introduire les branches. Faites un entonnoir avec un carton et vous le versez au centre du vase, lentement, c’est pas la peine de le remplir jusqu’en haut, c’est simplement pour qu’il ne se renverse pas.

Encouragez-vous à le faire, il sera précieux et vous serez l’admiration de vos amis. Il parait tellement naturel que parfois ils ne penseront pas que c’est fait avec de la porcelaine froide et par vous-même, et puis c’est une bonne pratique pour apprendre à faire les fleurs avec les ciseaux et le poinçon.

PORCELAINE FROIDE-COLD PORCELAIN
www.lydia.es
_________________
www.lydia.es
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Formation Lydia Index du Forum -> --- LA PORCELAINE FROIDE-TECHNIQUE CISEAUX ET POINÇON --- PREMIERS PAS Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Design by AZ Dream